Butembo : les enseignants du SYECO ne reprendront pas les cours avant d’être remis dans leurs droits (Mutumwa Iréné)

Le premier jour de la reprise des cours après la levée des mesures barrières du Covid-19 ne sera pas la première journée des enseignements en province éducationnelle Nord-Kivu II. Les enseignants réunis au sein du SYECO/Butembo disent ne pas être prêts à la reprise des cours avant les solutions à leurs revendications.

Dans une lettre ouverte adressée au chef de la division provinciale de l’EPST Nord-Kivu II, le secrétariat urbain du SYECO s’indigne du non payement des nouvelles unités en ce mois d’avril comme convenu avec le gouvernement.

Selon Mbusa Mutumwa Iréné, secrétaire permanant du SYECO/Butembo, 38 enseignants n’ont pas encore touché leur salaire depuis plus de trois mois à la TMB. Leurs cartes d’électeur sont des fois refusées ou même déchirées par les agents, parce que jugées de duplicata.

Le SYECO déplore également la non réception des salaires pour certains enseignants, leurs noms ayant été mal écrits sur le listing.
« Le gouvernement ne s’est pas encore, d’une manière officielle, prononcé pour avancer des raisons qui ont fait que les NU ne soient pas payés alors que nous avons déjà signé un accord à ce sujet. Donc, pour nous, c’est l’application de cet accord ou rien », a lancé Mbusa Mutumwa Iréné.

Le SYECO annonce des actions syndicales de masse dans le cas contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.