Ituri : le vice-président de la CRDH colle l’insécurité de Mambasa à l’impraticabilité des routes

L’impraticabilité des routes en territoire de Mambasa serait une des causes de l’insécurité dans ce territoire de la province de l’Ituri. Analyse du vice-président de la Convention pour le Respect de Droit de l’Homme, CRDH, une structure de droit de l’homme, antenne de Mambasa.

Se confiant à RMBB ce jeudi 16 juillet, Maitre John  Vuleveryo pense que ce mauvais état des routes ne permet pas à l’armée loyaliste d’être mobile dans ce territoire et des incivique profitent de cette situation pour opérer sans inquiétude.

« La dégradation de la route ne permet pas un déplacement aisé des éléments loyalistes pour qu’ils atteignent des endroits assiégés par les rebelles. Après qu’il y ait été déploré des tueries, il faut que l’armée fasse beaucoup de gymnastique. Et cela favorise l’opération de l’ennemi », s’est-il désolé.

Par ailleurs il dénonce la tracasserie de la police de circulation routière qui continue à demander le « rapport » aux usagers de ces routes, un rapport pourtant interdit par l’arrêter du gouverneur de l’ituri.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.