Beni : le bourgmestre de Mangina appelle la population à la résistance contre les présumés ADF

L’insécurité devient insupportable dans le secteur de Beni-Mbau avec l’activisme des présumés rebelles présumés de l’ADF. Le bourgmestre de la commune de Mangina s’inquiète et parle de la menace de sa juridiction par l’ennemi. L’autorité municipale, qui s’est confié à Radio Moto Butembo-Beni ce jeudi 30 septembre 2020, appelle la jeunesse et toute la population à la résistance.

Depuis quelques jours, la commune de Mangina à l’ouest du territoire de Beni reçoit des déplacés venus de plusieurs villages situés au Nord de Mangina suite à l’insécurité caractérisée par les tueries des civils.

Dans un entretien téléphonique avec Raio Moto Butembo-Beni ce jeudi, Kasereka Kandondo Euphrem, bourgmestre de Mangina, appelle ses administrés à plus de vigilance et à la collaboration avec les services de sécurité. Cette autorité municipale appelle également la jeunesse et toute la population à la résistance et ne pas abandonner le village.

« Il y a plusieurs rumeurs et nous constatons que c’est vraiment grave. Collaborons et dénonçons les cas suspects. Soyons tout le temps en alerte. Soudons-nous pour que l’ennemi ne trouve pas où s’insérer », a-t-il conscientisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.