Félix Tshisekedi : « Je ne laisserai aucun engagement politique primer sur mes prérogatives constitutionnelles »

Le Président Félix Tshisekedi s’est adressé à la Nation de 20 heures 57 à 21 heures 05 de vendredi 23 octobre 2020. Dans on adresse retransmise par la RTNC, le Chef de l’Etat a amorcé que l’accord de la coalition au pouvoir a connu un certain nombre d’écueils. Il a promis qu’il ne pourra pas accepter qu’un seul groupe politique prenne de la suprématie sur des questions de la nation.

« Plus de deux ans après, il y a des divergences qui persistent entre les parties signataires de cet accord. Ces divergences portent notamment sur les questions relatives à la paix et à la sécurité nationale, à la CENI, à l’organisation des élections, à la gestion du portefeuille de l’Etat, à la territoriale, à la diplomatie, à l’indépendance de la justice et à l’instauration de l’Etat de droit. L’importance de ces questions me convainc qu’elles ne doivent être laissées à la merci d’un seul groupe politique. Elles nécessitent un large consensus national », a lancé le président de la RDC.

Dans la foulée, le Chef de l’Etat a poursuivi qu’en qualité de garant de la nation, il veillera aux intérêts supérieurs de la Nation.

« Je ne laisserai aucun engagement politique, de quelque nature que ce soit, primer sur mes prérogatives constitutionnelles et sur l’intérêt supérieur du peuple Congolais », a-t-il promis.

Le Président Tshisekedi a enfin annoncé les consultations nationales qui commencent la semaine prochaine. Au cours de la même adresse à la Nation, le Président de la République a persisté que la prestation de serment de trois juges de la Cour Constitutionnelle conforte la marche de l’Etat de droit déjà enclenchée.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.