Nord-Kivu : les jeunes appelés à contrer tout processus de recrutement dans les groupes rebelles dans le Basongora  

Le conseil de la jeunesse du groupement Basongora alerte sur un recrutement présumé des jeunes au sein de l’ADF à partir du poste frontalier de Kasindi. Il s’est confié à la presse à ce sujet samedi 14 octobre. Ce conseil appelle les jeunes à la vigilance et à ne pas céder à n’importe quelle sollicitation du travail.

C’est en effet depuis quelques jours  qu’il a été signalé à Kasindi, un réseau de personnes qui recrutent de la main d’œuvre pour le compte des rebelles présumés de l’ADF. « Les plus visés sont des enfants et des jeunes désœuvrés », à en croire les sources  de la société civile.

Cette situation inquiète le conseil local  de la jeunesse du groupement Basongora. Jackson Muhiwa, son président,  appelle cette catégorie des personnes  à la vigilance tout azimut.

A cette occasion, les jeunes  demandent à la cour militaire d’organiser des audiences publiques des quelques citoyens  présumés collaborateurs des ADF qui ont été arrêtés récemment à Kasindi dans cette affaire de recrutement. Ils estiment que des audiences foraines de ce genre pourraient servir de leçon et décourager ce réseau.

Vendredi 06 novembre, le président du comité local de sécurité avait annoncé l’arrestation d’au moins sept présumés collaborateurs des ADF à Kasindi. Peu avant ces arrestations, deux petits garçons avaient réussi à s’échapper des rangs des ADF dans la vallée de Mwalika, après avoir été recrutés  au niveau de Kasindi.

Siku Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.