Nord-Kivu : ces attentes de la population du territoire de Rutshuru de l’édit budgétaire 2021

L’Assemblée Provinciale du Nord Kivu a voté l’édit budgétaire pour l’exercice 2021, vendredi 04 décembre 2020. Des élus de Rutshuru rendent ainsi publiques les attentes du peuple de ce édit budgétaire. Si certains problèmes du territoire de Rutshuru sont pris en compte dans cet édit, la recherche des solutions dépendra avant tout de l’amélioration de la situation sécuritaire.

De nombreux projets  visant l’amélioration des conditions de vie des habitants de Rutshuru sont inscrits dans cet édit budgétaire de la province  du Nord Kivu pour l’année 2021.

« Pour Kiwanja, il y a le pont dit Katembo Muzee, il y a également l’appui à la réhabilitation de la route Ishasha, la construction de près de trois écoles primaires et une école secondaire, le parachèvement de la construction de l’ISDR Nyamilima, la sécurité sur le lac Edouard à Vitshumbi, à Nyakakoma et ailleurs, la construction d’un quai d’accostage sur le lac Édouard à Vitshumbi », se réjouit l’honorable Elie Nzaghani.

Ce  député provincial élu de Rutshuru ajoute la réhabilitation de plusieurs routes de desserte agricole aussi bien dans les chefferies de Bwito que de Bwisha et la construction des infrastructures scolaires dans plusieurs coins du territoire ou encore l’amélioration des conditions de travail des équipes cadres  aux bureaux centraux des zones de santé de Binza, Birambizo, Kibirizi, Rwanguba et Bambo.

Elie Nzaghani sollicite un accompagnement de toute la population du Nord-Kivu en termes de paiement des taxes et impôts pour la réalisation de ces projets. Mais pour Emmanuel Muhozi, un autre élu provincial du territoire de Rutshuru, la réalisation de ces projets dépend du contexte sécuritaire et de la bonne volonté politique.

« Nous avons parlé de beaucoup de projets, mais nous disons le grand défi reste, d’abord la volonté politique du Gouverneur, donc de tous les décideurs, mais également la volonté d’aborder des dossiers sécuritaires parce que s’il n’y a pas de sécurité tous ces projets ne seront pas réalisés parce que même l’argent ne sera pas là. Donc, une fois, nous endiguons le dossier sécuritaire, nous abordons d’abord les routes, parce ce sont ces routes là qui nous permettront d’arriver dans les écoles et hôpitaux que nous avons proposés pour la construction ou la réhabilitation  », estime-t-il.

En plus de ces projets déjà inscrits dans  cet édit budgétaire, les élus provinciaux de Rutshuru disent avoir fait plusieurs autres propositions rentrant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des habitants.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.