Beni/Kasindi : des déclarants en douane lèvent leur mouvement de grève

Les commissionnaires agréés en douane ont levé leur mouvement de grève depuis l’après-midi de dimanche 14 mars 2021, au poste frontalier de Kasindi, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Ils disent avoir trouvé un terrain d’entente avec leur partenaire privilégié, l’Office Congolais de Contrôle (OCC).

Dès le matin de lundi 15 mars 2021, les déclarants en douane ont repris le service. Toutes les activités liées à la déclaration à l’importation et l’exportation des marchandises à la frontière congolo-ougandaise ont vécu.

Devant la presse,  le patron de l’administration au poste frontalier de Kasindi, Kambale Sivavuyirwa Barthélémy a révélé que certaines personnes seront sanctionnées dans ce dossier « vu que l’autorité provinciale suivait de très près cette affaire qui a duré au moins une semaine ».

« Nous avons déjà saisi la hiérarchie via différents rapports. Le gouverneur suit de très près cette situation. Je sais que certaines personnes seront sanctionnées dans ce dossier. Les enquêtes sont en cours. Observons en patientant la suite. Le gouverneur est le patron de l’exécutif provincial et tous les agents de la province doivent respecter ses décisions. Nous attendons le message de l’autorité provinciale. Localement, je vais prodiguer un petit conseil à ceux qui travaillent dans les services de l’Etat de chaque fois écouter les doléances de la population étant donné qu’elle traverse une période d’insécurité », a-t-il indiqué.

Vendredi dernier, les commissionnaires agrées en douane au poste frontalier de Kasindi insistaient que la reprise de déclaration des marchandises import-export sera conditionnée par la satisfaction de leurs revendications « conformément aux accords préalables signés avec le gouvernement provincial du Nord-Kivu ».

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.