Nord-Kivu : Le mot d’ordre de l’ATAMOV contre la MONUSCO respecté sur le tronçon Butembo-Manguredjipa

La journée sans taxi a été respectée sur le tronçon routier Butembo-Manguredjipa ce mardi 06 avril 2021. Les conducteurs des motos et véhicules ont obéi à l’appel de la société civile. La circulation a été moins intense sur les tronçons routiers de Njiapanda-Kambau, Njiapanda-Manguredjipa et Njiapanda-Butembo.

Les taximen ont  répondu à l’appel  décrétant  10 jours sans activités pour   déplorer les tueries des civils à Beni et Ituri en exigeant ainsi le départ de la MONUSCO  « ayant failli à sa mission de protection des civils ».  « Dans cette même logique, les commerçants de Njiapanda,  Kambau et Manguredjipa n’ont pas opéré toute la journée de ce mardi 06 avril 2021 », a expliqué un opérateur économique rencontré par notre correspondant.

Joint au téléphone par RADIOMOTO.NET, le chef adjoint de la section ATAMOV Njiapanda remercie les membres qui ont suivi le mot d’ordre. Muyisa Alteco précise que le Congo est un. « Par conséquent, le combat contre l’ennemi qui endeuille la population à Beni et Ituri doit mobiliser tout le monde », conscientise-t-il.

L’Association des Taximen Motos et Voitures, ATAMOV RDC, se félicite de l’attitude affichée ces jours par ses membres. Le Président de cette structure indique que l’ATAMOV a déjà perdu au moins 150 membres qui exercent leur profession avec des motos et au moins 3 qui conduisent des voitures dans les massacres de Beni-Ituri. Maître Mumbere Misisa Jackson, Président de l’ATAMOV, indique que l’Association des Taximen Motos et Voitures, ATAMOV RDC, invite ses membres à rester à la maison jusqu’à ce qu’ils pourront recevoir la nouvelle consigne de leur association qui va évaluer bientôt les actions de nature à réclamer la paix.

James Lusenge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *