Butembo : A peine relaxés, les militants de la LUCHA de nouveau en sit-in au rond-point VGH

Au moins 45 militants de la LUCHA et du Mouvement Anti-Gang ont été cueillis vers 2 heures 6 minutes de ce mercredi 07 avril 2021. Il s’agit d’une suite des manifestations contre l’insécurité et la MONUSCO dans la région. Relaxés le matin de ce mercredi, les manifestants ont de nouveau pris d’assaut le rond-point VGH pour la suite de leur sit-in.

« Ils nous ont arrêtés au rond-point VGH quand nous étions en sit-in », explique un militant de la LUCHA. « Nous avons vu des militaires venir nous cueillir avant détruire nos braséros et autres ustensiles de cuisine », poursuit Valéry Mumbere qui s’est confié à RADIOMOTO.NET le matin de ce mercredi. A lui de mentionner que cette arrestation de 45 militants dont 6 filles ne va pas affecter négativement la détermination à poursuivre les manifestations de 10 jours.

Contacté le matin de ce mercredi, le maire de Butembo parle plutôt d’une simple interpellation et non d’une arrestation.

« Nos services sont passés prendre ces jeunes pour deux raisons. D’abord, tout le monde sait que la mesure d’interdiction de la circulation après 21 heures est encore de rigueur. Et puis, nous ne pouvions pas laisser ces jeunes en plein air, exposés à toute menace des ennemis qui attaquent souvent notre ville. Voilà pourquoi, nous venons de les relâcher ce matin après qu’ils ont passés une nuit en sécurité », justifie maître Sylvain Mbusa Kanyamanda.

L’autorité urbaine pense que la voix de la population est déjà entendue. A son sens, il est temps de ne plus laisser la communauté être asphyxiée.

« Notre économie risque d’en pâtir. Et puis, nous avons repris les activités scolaires dernièrement. Ailleurs, on est en train d’étudier. Et puis, il y a des activités comme la prise en charge médicale qui ont besoin de la circulation. En outre, il y a aussi des députés qui nous représentent. Ils sont en train, je l’espère, en train de faire passer le message », argumente l’autorité urbaine qui souhaite que les activités reprennent dès ce mercredi.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *