RDC : Des positions militaires incendiées par des rebelles à la limite entre l’Ituri et le Nord-Kivu

Les présumés éléments ADF ont attaqué tôt le matin de ce mercredi 07 avril certaines positions des FARDC dans les villages Kisui et Vido en groupement Banande-Kainama à la limite avec la province de l’Ituri. D’après le président de la société civile dudit groupement, les ADF ont incendié certains abris des militaires dans les villages précités.  Jusque-là,  aucun dégât humain n’a été signalé  après cette incursion.  

La société civile du groupement Banande-Kainama fait savoir que les présumés ADF ont déjà implanté de grands camps dans les vallées de Bulaki, Kamungoyo et Butongo. Jonas Bin Kasumba appelle les militaires FARDC à traquer l’ennemi.

La même source  informe que le mardi  dernier, au moins quatorze personnes ont été pris en otage par les rebelles à Misengo. Parmi elles, onze ont réussi à se sauver vers le soir, mais trois autres sont restés entre les mains de l’ennemi.

« Le matin de ce mercredi, une personne est sortie de sa cachette mais le sort de deux autres personnes n’est pas encore connu », informe Jonas Bin Kasumba joint par RADIOMOTO.NET.   A lui de poursuivre « On n’a enregistré aucun cas de mort, mais nous déplorons l’incendie de la position militaire ici et à Vido. Nous continuons d’attendre des personnes qui se sont dirigées vers des milieux supposés sécurisés. Nous ne savons pas s’il peut y avoir des portés disparus ».

Janvier Kombi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *