Beni : le mot d’ordre de la société civile respecté la 2ième journée sans activités pour dénoncer l’insécurité 

Les activités socioéconomiques sont restées paralysées dans le centre-ville de Beni ce samedi 03 avril 2021. Il s’agit de la deuxième journée sans activités sur appel de la société civile locale pour dénoncer la persistance des massacres des civils par les rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF).

Pour ce samedi, alors que quelques opérateurs économiques tentaient d’ouvrir leurs portes au centre commercial de Beni-Matonge et à Kilokwa, le passage  d’un groupe de jeunes munis des bâtons, des pierres et des lances a de nouveau  paralysé les activités socio-économiques. Les portes des boutiques et magasins ont à nouveau fermé créant des groupuscules sur les rues et boulevards, tous discutant autour de la persistance de l’insécurité dans la région de Beni.

Les manifestants, non encore identifiés n’ont pas fait face aux forces de l’ordre jusqu’à ce qu’ils ont commencé à s’en prendre aux véhicules de la MONUSCO et de quelques organismes du système des Nations-Unies en commune Mulekera. Par exemple au quartier Tamende, les policiers ont dû faire usage des balles réelles pour remettre de l’ordre dans cette partie de la ville de Beni.

La durée que prendra cette série de manifestations n’est pas encore connue.

Pour rappel,  vendredi dernier, plusieurs centaines de jeunes ont emprunté à pieds la route Beni-Kasindi à la recherche des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF). Une frange qui s’était arrêtée à Kilya est retournée le même jour. Une autre constituée d’une cinquantaine de personnes dont une fille a passé la nuit à Bulongo.

C’est le comité de sécurité de cette municipalité située en territoire de Beni qui a facilité leur retour vers Beni-ville ce samedi moyennant un gros véhicule. Ni le maire, ni l’armée, ni la police  moins encore la société civile ne veut émettre un commentaire sur cette action initiée par un groupe de pression de la place.

Siku Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *