Nord-Kivu : Retour au calme à Goma après le meurtre d’une jeune fille à Majengo

La ville de Goma (Chef-lieu de la province du Nord-Kivu) a repris son calme depuis l’après-midi de ce samedi 10 avril 2021. Ce, après un avant-midi agité.

Des policiers ont fait face aux jeunes qui avaient déjà érigé des barricades au rond-point Mutinga, à l’entrée Deux Antennes, à l’entrée Marché « Ki Trente » et à Buhene. Toutefois, des policiers sont restés visibles toute la journée dans les coins supposés chauds de la capitale provinciale du Nord-Kivu.

Goma reprend ainsi son calme après la vive tension de vendredi qui a été à la base de la mort d’une personne. Nathalie Kavugho âgée de 9 ans. Elle a essuyé une balle tirée par un élément de l’ordre qui dispersait des manifestants vers Majengo. « La balle a atteint la victime au niveau de la tête. Elle a perforé le crâne jusqu’au niveau de la mâchoire », pleure un membre de la famille de Nathalie Kavugho qui s’est confié à RADIOMOTO.NET.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *