Nord-Kivu : Une attaque de présumés Maï-Maï repoussée par l’armée à Kyambogho  

De présumés Maï-Maï ont attaqué des militaires postés à la barrière de Kyambogho en chefferie des Baswagha en territoire de Lubero (Nord-Kivu). Les faits ont vécu à 22 heures de lundi 14 juin 2021. Les assaillants ont été repoussés par les militaires.

« Nous avons enregistré deux blessés légers par balles. Ce sont des agents du Fonds National d’Entretien Routier, FONER. Ceux-ci sont aux soins », dresse le Commandant des FARDC à Butembo et environs. Le Colonel Mozebo Epape Masebi Ezéchiel ajoute que les militaires sont en phase de ratissage le matin de ce mardi 15 juin 2021.

« La situation est calme, sous le contrôle de nos forces. Un renfort a été déployé la même nuit pour poursuivre l’ennemi dans son retranchement », complète-t-il.

Butembo et environs sont menacés ces jours par des attaques miliciennes. Des miliciens assimilés aux Mai-Mai ont attaqué la position des Forces Armées de la RDC entre Mavono en ville de Butembo et Kunguta en Chefferie des Bashu le mercredi 09 juin 2021. Rien n’a été donné en détails à ce sujet. La même position militaire de Kungutha située à la limite de la ville de Butembo et la chefferie des Bashu a été attaquée vers 21 heures de jeudi 20 mai 2021. Le maire de Butembo avait parlé d’une tentative d’attaque milicienne repoussée par l’Armée régulière.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.