Beni : Une confirmation historique de 398 chrétiens à Butsili

Malgré cet attentat à la paroisse de l’Emmanuel à Beni, la messe de confirmation prévue ce dimanche 27 Juin a bel et bien eu lieu dans les heures d’après-midi. C’est l’unique messe qui a été célébrée dans cette paroisse ce dimanche suite à cet incident sécuritaire. Une confirmation historique pour les 398 croyants envoyés pour aller témoigner le Christ dans la communauté. 

Au total, 398 fidèles ont été concernés par ce sacrement de confirmation dont la messe a commencé à 12h30. Dans son homélie tirée de l’évangile de Saint Marc 5 : 21 à 43, monsieur l’abbé Roger Kabuyaya, envoyé de Monseigneur l’Evêque a, d’entrée de jeu, présenté ses compassions aux  fidèles stressés par ce triste événement. C’est dans ce contexte qu’il a appelé les nouveaux confirmands à aller témoigner le Christ qu’ils ont reçu et à avoir confiance en Dieu, source de la paix véritable.

A la fin de messe, les fidèles confirmés ont rendu grâce à Dieu pour ce jour, à dépit de l’événement de ce dimanche matin qui leur faisait toujours peur dans l’église.

« Nous rendons seulement grâce à Dieu pour cette occasion. Qu’il continue lui-même de nous protéger », lance l’un des confirmands.

Avant le début de la messe, les mouvements d’action catholique ont été chargés de la sécurité à l’entrée de l’Eglise pour éviter toute autre infiltration.

Entretemps, les éléments de la police détachée pour la sécurité périmétrique de la paroisse ont interpellé trois suspects dans la concession de l’Eglise. Ceux-ci ont été arrêtés en train d’errer sans raison valable avec une voiture dans la concession de l’Eglise. Le chef du quartier Butsili confirme qu’ils ont été tous acheminés à l’Etat-major de la PNC Beni afin d’y être auditionnés.

Le soir de ce dimanche, une autre bombe a éclaté, faisant ainsi un mort dans la même ville de Beni. Le maire à l’intérim a tout de suite donné un ordre d’instaurer un couvre-feu pour rechercher les suspects qui errent dans la région. ( A suivre )

Avec Radio Moto Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.