Nord-Kivu : Les chefs d’établissements d’au moins 10 écoles de Lubero suspendus pour mauvaise gestion

Le point A en rouge, le territoire de Lubero dans la province du Nord-Kivu en RDCongo.

Des chefs d’établissements ont été suspendus pour mauvaise gestion en sous division de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) Lubero 1 et 2. La décision a été prise par la hiérarchie après contrôle financier dans toutes les écoles publiques.

Les inspecteurs de l’EPST Lubero se sont réunis autour de l’inspecteur de pool Lubero  le vendredi 20 août dernier pour examiner cas par cas les données issues de chaque contrôle. Ils ont ainsi abouti à la décision de suspension.

Ces chefs d’établissements d’au moins 10 écoles ont été sanctionnés pour détournement des fonds alloués à la caisse de solidarité pour les enseignants Nouvelles Unités et agent N.U des bureaux gestionnaires hiérarchiques et frais de fonctionnement envoyé par le gouvernement mais aussi pour non-respect des instructions officielles.

Cette mesure est saluée par le Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) Lubero. Pour  Muhindo Vuseghesa, son secrétaire exécutif, il s’agit d’une mesure exemplaire qui punit les détourneurs des fonds.

Justin Kasembo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.