Butembo-Beni : Mgr Sikuli ouvre l’année académique 2021-2022 pour la formation sacerdotale  

L’année académique 2021-2022 pour la formation sacerdotale s’est ouverte en diocèse de Butembo-Beni, dimanche 31 octobre 2021. L’évêque de ce diocèse a présidé les cérémonies y relatives au cours de la messe qu’il a dite, ce 31ième dimanche du Temps Ordinaire en l’Eglise Universelle.

C’était dans la Chapelle du Philosophât Regina Pacis de Vuhira entre 10 heures et 12 heures 30 minutes. Le Recteur du Philosophât Regina Pacis de Vuhira, celui du Théologat Saint Octave de Vulindi, plusieurs autres prêtres et diacres ainsi que nombreux fidèles ont communié à cette Eucharistie solennelle. En introduisant son sermon centré sur le commandement de l’Amour, l’évêque de Butembo-Beni a appelé les fidèles à aimer Dieu, le prochain et, chacun soi-même. Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a expliqué que c’est en ayant l’amour de soi que l’on parvient à aimer l’autre créé à l’image de Dieu.

« Pour vivre cet amour, il n’est pas nécessaire de faire des choses extraordinaires dans la vie de tous les jours, l’amour se manifeste par des petits gestes, des petits détails tels que le sourire, un accueil aimable, quelques instants d’écoute, un pardon accordé ou reçu, un premier pas vers l’autre », a prêché l’Evêque.

Aux grands séminaristes du Philosophât de Vuhira et du Théologat de Vulindi, l’ordinaire du lieu a demandé de savoir que le Séminaire est un cadre à trois identités : Une maison de prière, une maison d’étude et une maison de communion fraternelle. De quoi, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech voudrait voir les séminaristes ne pas être distraits par des faits susceptibles de les éloigner de Dieu.

« Evitez la mauvaise compagnie qui peut être la femme, la boisson, les réseaux sociaux et tout ce qui manque au sens du sacerdoce, la mondanité », a conseillé l’évêque de Butembo-Beni.

Ainsi, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech veut que les séminaristes soient de bons annonciateurs de la joie de l’Evangile, des hommes qui se conforment au Christ. En terminant la célébration Eucharistique de ce dimanche, l’Ordinaire du lieu  a encouragé les formateurs à faire de cette année académique une circonstance féconde et fructueuse pour le Salut de l’humanité.      

161 séminaristes inscrits

68 séminaristes seront encadrés au Philosophât Regina Pacis de Vuhira et 93 au Théologat Saint Octave de Vulindi, l’année sacerdotale 2021-2022. Ce sera sous le projet éducatif résumé en la fraternité universelle. C’est ce qu’ont fait savoir les Recteurs de ces deux écoles de formation de futurs prêtres en diocèse de Butembo-Beni.

L’Abbé Paluku Maliro Erasme, Recteur du Philosophât Regina Pacis de Vuhira et l’Abbé Jean-Berchmans Mukwemulere du Théologat Saint Octave de Vulindi ont, par ailleurs, indiqué que les étudiants futurs prêtres sont venus des provinces ecclésiastiques de Bukavu et Kisangani.

« Parmi eux, les diocésains de différents diocèses de ces deux provinces et les religieux de diverses congrégations », ont déclaré ces recteurs pendant leurs discours circonstanciels, avant la fin de la messe.

Les Abbés Paluku Maliro et Jean-Berchmans Mukwemulere ont, à la même occasion, présenté les formateurs qui faciliteront, de par leur qualité, l’année sacerdotale 2021-2022.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.