Nord-Kivu : un combattant Nyatura tué à Rutshuru

Un combattant Nyatura du Collectif de Mouvements pour le Changement (CMC) a été tué, ce samedi 06 novembre 2021, dans la périphérie de Kinyandonyi, une dizaine de kilomètres de Kiwanja.  Ce combattant CMC est tombé dans une embuscade tendue par des militaires sur la route Ishasha, en groupement Bukoma dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

C’était vers 11h30, on a l’abattu. Il faisait payer des jetons (Ndlr, de petites attestations de paiement d’une taxe illégale de cinq dollars que font payer les combattants CMC en groupement Bukoma). Son compagnon qui a été à quelques mètres de là en train de recouvrer dans le champ d’une femme a échappé grâce à sa proximité avec un civil. Après avoir tué ce combattant, les militaires ont pris son petit outil qui contenait ces jetons et l’argent. Ils se sont ensuite partagé cet argent. Le corps est ici au marché (Ndlr de Kinyandonyi). Les militaires l’ont emmené sur un vélo. Ils le liaient comme un colis. Ce combattant CMC a été tué de trois balles dans l’abdomen. Il est déchaussé et habillé en training noir et deux pantalons”, raconte un habitant de Kinyandonyi, sous le sceau de l’anonymat.

Selon une source administrative au bureau du territoire de Rutshuru, ce combattant tué faisait partie d’un groupe de trois bandits recherchés par les militaires FRDC depuis un certain temps. Ils semaient l’insécurité à Kiseguro et environs. “Les forces loyalistes continuent de rechercher les fugitifs”, confie cette source.

Au cours d’une émission Tukae Pamoja sur la radio communautaire la Vérité de Kiwanja vendredi 29 octobre 2021, le directeur de cabinet de l’administrateur militaire du territoire de Rutshuru, colonel Mohindo, a souligné que les militaires FARDC mènent depuis quelques temps des patrouilles de combat dans certains coins où les combattants CMC sont très actifs.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.