Butembo : une attaque Maï-Maï provoque le déplacement de la population du quartier Mukalangirwa

Butembo s’est réveillé sous les coups des balles dans sa partie Nord le matin de ce mercredi 24 novembre 2021. Des présumés Maï-Maï ont attaqué à 5 h de ce mercredi les militaires installés sur la colline Marundu au quartier Mukalangirwa de la commune Vulamba.

Les affrontements ont duré environ 30 minutes. Conséquence, toute la journée l’on a assisté à un déplacement massif de la population vers les milieux supposés sécurisés.

Radio Moto a constaté, lors de sa descente sur terrain, que les cellules Kiriva, Marundu, Vulindi, Visusa, Kavale, Vusigha et Kahulo se sont vidés de leurs habitants. Même le marché de Byasa n’a pas connu son ambiance habituelle. Seules les femmes vendeuses des vivres de première nécessité étaient visibles au marché de Byasa.

Un habitant proche du camp militaire attaqué affirme avoir vu un corps d’un civil lors de sa fuite. Certaines sources parlent d’un habitant atteint par des balles dites perdues lors des affrontements. Toutefois, un parent rencontré ce même mercredi 24 novembre, plaide pour le rétablissement de la paix. Selon lui, depuis plus d’une semaine, « les écoliers de Vulindi ont du mal à reprendre les cours à cause de cette insécurité ».

Contacté au téléphone, le commandant des FARDC à Butembo et environs dresse que l’Armée a vite repoussé l’attaque de ce mercredi matin à Kavale. Le Colonel Mozebo Masebi E’pape Ezéchiel conclut qu’un milicien a été tué.

Léonce Muliwavyo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.