Beni : au moins 25 écoles ont fermé leurs portes à Bulongo depuis octobre 2021

Au-moins 25 écoles ne fonctionnent plus à  Bulongo dans la sous division de l’EPST Bulongo en territoire de Beni depuis octobre 2021. Cette situation est consécutive à la dégradation de la situation sécuritaire dans cette partie du territoire de Beni. Contacté par Radio Moto Butembo-Beni en fin novembre 2021, le chef de cette entité éducationnelle appelle le gouvernement à penser des nouvelles stratégies pour restaurer l’autorité de l’Etat dans cette région.

Au cours d’une interview accordée à Radio Moto Butembo-Beni, le Sous-PROVED de la sous-division de l’EPST Bulongo souligne que certains écoliers déplacés, actuellement à Mutwanga suivent cours dans l’une des écoles de la place, dans les après-midi.

« Nous avons déjà demandé à certains enseignants de la place de les encadrer d’une manière ou d’une autres. Ce n’est pas facile dans les milieux ruraux de fonctionner dans l’après-midi. Puisqu’on ne pouvait pas les récupérer ailleurs faute d’infrastructures », a-t-il mentionné.

Selon Monsieur Dominique Sondirya, cette mesure transitoire vise à sauver l’année scolaire. Il poursuit en indiquant que ces apprenants pourraient regagner leurs écoles respectives au cas où la situation  sécuritaire se rétablit.

« Si la sécurité se rétablit à Bulongo, ils vont revenir. Là, on a plus de 25 écoles qui ne fonctionnent plus ; ni primaires, ni secondaire », a-t-il expliqué.

Notre interlocuteur appelle le gouvernement central à penser à des nouvelles stratégies pour que la paix revienne dans cette région pour permettre les bonnes conditions d’assurer l’éducation.

Ces écoles s’ajoutent à celles de l’axe Halungupa qui ont fermé leurs portes depuis l’année passée.

Richard Makulumbe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.