Butembo : 4 morts en un mois en la prison de Kakwangura ; voici les raisons

La prison de Kakwangura en ville de Butembo est confrontée à plusieurs difficultés liées directement à la survie des détenus. A ce seul mois de novembre 2021, quatre détenus ont trouvé la mort dans cette maison carcérale.

Interrogé sur cette situation malheureuse que traversent les prisonniers, le directeur de la prison de Kakwangura reconnait l’insuffisance des médicaments. Aubin Luhavo Kahindo ajoute que, à ce dernier trimestre de l’année 2021, les détenus se heurtent aussi aux problèmes de la promiscuité et le manque de nourriture.

“La prison compte plus de 800 detenus. Imaginez-vous, le double de la capacité d’accueil. De deux, l’alimentation. Il est vrai que le gouvernement central vient à la rescousse chaque trimestre. Mais pour ce quatrième, nous traversons une crise. L’autre problème, la quantité de médicaments ne suffit pas pour contenir toutes les maladies des détenus”, a-t-il expliqué.

La situation est grave, alerte Aubin Luhavo Kahindo qui appelle les personnes de bonne volonté à penser à la survie de 867 détenus que la prison de Kakwangura héberge, ces jours-ci.

“Nous demandons aux personnes de bonne volonté, surtout les commissions de confessions religieuses de nous venir en rescousse. Ici dernièrement nous avons eu la FEC qui est passée, les Renouveaux charismatiques qui nous ont amenés des vivres, des adventistes qui nous viennent aussi…”, a-t-il énumeré.

Le dernier cas de décès remonte à samedi 27 novembre dernier. Âgé de vingt-quatre (24) ans, un jeune homme était détenu pour vol simple. Mumbere Kataliko Élie a succombé suite à « une détresse respiratoire aiguë » et « l’hypoglycémie ».

Kakule Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.