RDC-ESU : devant les députés, le ministre Nzangi Butondo justifie les réformes engagées dans son secteur

Le Ministre national de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a été devant les députés nationaux ce mercredi 8 décembre 2021. Muhindo Nzangi Butondo a présenté de façon succincte l’économie des réformes engagées dans son secteur.

A propos de la question orale avec débat portant sur la fermeture des facultés de médecine non viables, lui adressée par le député Bernard Kayumba, le ministre Muhindo Nzangi s’est expliqué. Il en a profité pour présenter la vision globale de sa politique.  Après les états généraux et contrôle de viabilité organisé par le ministère de l’enseignement supérieur et universitaire en septembre 2021, le ministre renseigne que les participants ont été déçus par un certain nombre de constats amers.

« Les étudiants sur le marché sont en inadéquation avec la demande des entreprises, la qualité de l’enseignement posait aussi problème, il y avait beaucoup de désordres dans la création des établissements de l’ESU. C’est comme ça que nous avons décidé de remettre de l’ordre, d’assainir le secteur », a résumé ce membre du Gouvernement.

Au sujet principalement de la faculté de médecine, le ministre a pris le temps de revenir sur les motivations de la décision ayant conduit à la sélection de 16 universités autorisées à recruter les étudiants en médecine.

“Nous avions 116 facultés de médecine qui fonctionnaient dans le pays dans les conditions peu commodes, sans laboratoire, sans clinique universitaire et sans enseignants propres“, a déploré le ministre.

« La formation des médecins doit être bien organisée parce que ce sont eux qui manipulent nos corps », a-t-il insisté.

Après les mots du ministre, le débat a été ouvert par le président de l’assemblée nationale. Les élus du peuple ont soulevé leurs préoccupations. Après éclaircissements apportés, le ministre Muhindo Nzangi Butondo a eu droit à une série d’encouragements et de remerciements. Certains députés ont recommandé l’augmentation du budget du ministère de l’ESU pour qu’il puisse continuer plus vigoureusement à assainir le secteur de l’enseignement.

Avec Cellule de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.