Butembo-Beni : le groupe Jésus Prince de la Paix de l’UCG célèbre le premier anniversaire de la réouverture de ses activités

La paroisse Saint Cyrille d’Alexandrie a célébré de manière particulière la nativité du Seigneur ce samedi 25 décembre 2021. A la base, le groupe Jésus Prince de la Paix du Renouveau Charismatique Catholique au sein de cette paroisse a soufflé sur sa première bougie depuis la réouverture de ses activités.

Tout a commencé par une louange et un échange évaluatif dans la grande salle de l’ITAV. Là, monsieur Roger Thembo, membre du noyau du Groupe Jésus Prince de la Paix a fait entendre que ce groupe rend grâce à Dieu pour avoir réalisé un certain nombre d’activités, notamment la participation aux programmes pastoraux de la paroisse, la réalisation des chaînes de prière et l’achat d’un nouveau synthétiseur. Il a toutefois reconnu que d’autres membres n’ont pas encore intégré ce groupe.

La suite des activités a eu lieu au cours de la messe en la chapelle de l’ITAV. A la présidence, l’abbé Ignace Matsungu, Chancelier diocésain et délégué épiscopal. Il était accompagné de l’abbé Vincent Lughutu, Curé de l’UCG et du père Jean-Evangéliste Kamala, vicaire en paroisse de Masuli.

Dans son adresse aux membres du renouveau Charismatique Catholique de l’UCG, l’abbé Ignace Matsungu a invité à dire merci au Seigneur, vivre le présent avec fierté et regarder l’avenir avec espérance. « Dieu vous dit aujourd’hui que vous êtes précieux à ses yeux. Il ajoute qu’Il ne vous oubliera jamais. Enfin, Dieu vous demande de rien craindre », a résumé l’abbé Matsungu.

Une autre étape marquante de ce jour, c’est la prière de délivrance et de guérison conduite par le prêtre intercesseur Kamala. Après cette prière, une série d’allocutions circonstancielles a pris place. Au nom du Groupe, le Chef des Travaux Roger Ngalitsa a promis que les actuels membres de ce groupe ont déjà choisi définitivement de mourir catholiques parce qu’ils ont refusé de devenir « des copies ».

Pour sa part, Pierre Matumo, Président du Conseil paroissial de l’UCG a laissé entendre que le groupe Jésus Prince de la Paix est un espoir parce que ses membres ont décidé de quitter les ténèbres pour accueillir la lumière. Ensuite, Déo Luhavo, Coordonnateur diocésain du renouveau Charismatique Catholique, a exprimé toute son espérance de voir ceux qui hésitent à rejoindre le groupe choisir la bonne voie. Et le Curé de la paroisse s’est réjoui du climat de collaboration qui existe entre le groupe Jésus Prince de la Paix et la coordination diocésaine du Renouveau Charismatique Catholique.

Enfin, l’abbé Matsungu, a transmis aux participants la recommandation de Monseigneur l’Evêque selon laquelle il faut que le groupe Jésus Prince de la Paix mette en place les groupes de vie au niveau de la base.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.