Beni : 2 autres bastions des présumés ADF bombardés par l’armée sur le long du pont Semuliki

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont bombardé, jeudi, deux autres bastions des présumés rebelles d’Allied democratic forces (ADF) sur le long de la rivière Semuliki, en secteur de Ruwenzori dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

L’information a été annoncée à la presse locale par le porte-parole des opérations Sokola 1 grand Nord-Kivu, le capitaine Anthony Mualushayi. Il précise que les bastions détruits servaient de cachette aux assaillants qui tendaient des embuscades aux usagers de la route Beni-Kasindi.

« Du côté centre de la zone opérationnelle, ces opérations évoluent bien. Avec notre aviation, nous avons bombardé sur des ADF/MTM déjà détecté d’avance. Nous les avons surpris à 12h, l’heure même de leur prière », a-t-il précisé.

Mardi dernier, deux autres bastions des combattants d’Allied Democratic Forces (ADF), localisés entre les confluents de Nzulube et Lusulubi en territoire de de Beni ont été pilonnés par l’armée congolaise. Le capitaine Anthony Mualushayi expliquait que l’opération a été chapeautée par le général Camille Bombele, coordonnateur des opérations conjointes FARDC-UPDF, sans livrer un quelconque bilan.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.