Opérations FARDC-UPDF : la société civile salue la mesure portant sécurisation de l’axe Beni-Kasindi

La société civile, forces vives du secteur Ruwenzori dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), salue la mesure du coordonnateur des opérations conjointes FARDC-UPDF contre l’ADF, celle de sécuriser davantage l’axe routier Beni-Kasindi.

Dans une interview accordée à la presse ce mardi 18 janvier, le président de la société civile plaide pour que cet axe routier soit sécurisé dans son entièreté et non seulement sécuriser  l’entreprise qui va exécuter ces travaux. Ricardo Rupande appelle ces deux forces conjointes à saisir de cette occasion pour lancer des opérations militaires contre les rebelles de l’ADF dans le secteur Ruwenzori.

“J’espère que la sécurisation ne serait pas l’objet de seulement l’entreprise ougandaise. Ça devrait être une sécurisation globale. Ce n’est pas l’entreprise seulement qui a droit à la vie. Je pense que si l’entreprise commence seulement à Kasindi jusque à Kambo, c’est là qu’on va sécuriser ? Non. Nous avons aussi ce droit d’être sécurisés. Cela doit donc être une sécurisation globale”, a-t-il plaidé.

Le tête-à-tête  entre les officiers militaires des Forces armées de la RDC et ceux de l’armée ougandaise UPDF a eu lieu samedi 15 janvier 2022 au poste frontalier de Kasindi. Objectif, échanger sur les mécanismes de sécuriser la route Beni-Kasindi pour permettre le démarrage effectif des travaux envisagés. Le moment était aussi opportun pour les deux armées de parler des opérations conjointes FARDC-UPDF contre les ADF lancées à l’Est de la RDC.

Richard Makulumbe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.