Butembo : la FEC bouleversée par l’instabilité du prix du carburant

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) Butembo-Lubero, ne comprend pas le rebondissement dans le prix du carburant. Le président de la FEC Butembo-Lubero joint par RADIOMOTO.NET le soir de ce lundi 24 janvier 2022 pense qu’il n’y a pas de raisons qui puissent pousser les opérateurs économiques à hausser le prix du carburant.

Polycarpe Ndivito note que le tarif du carburant en ville de Butembo prévoit 2.450 Francs Congolais (FC) par litre.

Toutefois, le président de la FEC Butembo-Lubero reconnait qu’au Kenya il y a un problème dans d’acquisition du carburant pour les étrangers. Polycarpe Ndivito renseigne que les raffineries de Nairobi ravitaillent avant tout la population kenyane.

“C’est pourquoi les commerçants étrangers sont obligés d’attendre très longtemps pour être servis”, explique Polycarpe Ndivito    qui note d’ailleurs que le prix du carburant a haussé dans plusieurs coins du pays voire en Ouganda.

Depuis lundi 24 janvier 2022, le litre d’essence se négocie à 3.000 Francs congolais à la pompe et entre 3.000 et 3.500 Francs Congolais chez la plupart de revendeurs.

En rappel, le ministre de l’Économie Nationale a décidé d’une nouvelle structure de prix du carburant dans les zones Est et Sud de la RDC. Jean-Marie Kalumba l’a fait dans un communiqué officiel daté du 21 janvier 2021. Selon le ministre de l’Économie, cette décision fait suite à l’évolution considérable des paramètres de la structure des prix desdits produits.  Pour la Zone Est par exemple, il fixe le prix du litre de l’essence à 2.450 Francs congolais; celui du Gasoil à 2.400 Francs congolais ; et celui du Pétrole à 1.950 Francs congolais, le litre.

Notons que le prix du carburant a connu une hausse depuis quasiment la deuxième quinzaine du mois de décembre 2021 à Butembo et environs. Cette situation affecte d’autres provinces du pays.

Kakule Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.