Rutshuru : des cas de vol se multiplient dans une zone sous contrôle des forces de sécurité en groupement Mutanda 

Les cas de vol se sont multipliés dans l’agglomération de Kibirizi en groupement Mutanda dans la chefferie de Bwito du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Trois cas de vol ont été enregistrés à quelques heures seulement entre le soir de mardi et le matin de mercredi 26 janvier dans cette agglomération. Cette situation inquiète les acteurs sociaux dans cette zone sous contrôle des forces de l’ordre et de sécurité.   

Deux de ces cas ont été enregistrés au quartier CEPAC et un autre quartier Kinyatsi, à Kibirzi. Selon le président du noyau local de la société civile, Kakule Mwana, des inconnus armés ont dépossédé une bouchère de ses billets de banque mardi soir. Ils lui avaient tendu une embuscade sur son chemin retour à son domicile.

Peu avant cela, d’autres hommes armés ont surpris un acheteur dans son dépôt de vivres. Ils lui ont ravi de l’argent. Et la nuit de mardi à ce mercredi,  d’autres inconnus ont pillé un autre dépôt des vivres. “Ils ont emporté cinq sacs de haricots”, explique Kakule Mwana se confiant à RADIOMOTO.NET.

Cette recrudescence de cas de vols à Kibirizi inquiète la société civile locale. Selon son président, l’inquiétude est d’autant plus grande que les voleurs opèrent avec des armes dans une agglomération sous contrôle des forces de défense et de sécurité.

Le fonctionnaire délégué du gouverneur à Kibirizi, Deogratias Kitabuyire, confirme cette recrudescence de cas de vol depuis le début de ce mois de janvier. Selon lui, chaque réunion du comité local de sécurité définit des stratégies pour mettre un terme à ces cas de vols. “Mais force est de constater que ce mal reste invaincu“, s’inquiète-t-il.

En attendant, la société civile à Kibirizi appelle les autorités à définir de nouvelles stratégies pour identifier les auteurs de ces cas de vol afin de les mettre hors d’état de nuire.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.