Nord-Kivu : “Interdite par l’autorité, la manifestation aura lieu à Kasindi ce samedi” (Groupes de pression)

Alors qu’elle est frappée d’interdiction par le fonctionnaire délégué du gouverneur affecté à Kasindi dans le territoire de Beni au Nord-Kivu, la “manifestation de compassion”  reste maintenue par les groupes de pression et mouvements citoyens pour ce samedi 29 janvier 2022.

Par la marche pacifique annoncée pour ce samedi, les jeunes veulent manifester pour que justice soit faite dans l’affaire meurtre de Mumbere Ushindi du Mouvement Citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), tué à Beni lors d’une manifestation contre l’état de siège.

Selon la correspondance de ces groupes de pression et mouvements citoyens, cette manifestation s’inscrit également dans le cadre de participer aux obsèques de l’illustre disparu à distance qui sera inhumé, ce samedi à Beni.

Devant la presse locale ce vendredi 28 janvier 2022, le fonctionnaire délégué du gouverneur affecté à Kasindi fait remarquer que cette marche viole les dispositions de l’ordonnance portant mesure d’application de l’état de siège.

« La lettre elle-même d’abord, c’est comme un tract parce qu’il n’y a aucun nom du signataire… Et maintenant pendant l’Etat de siège, aucune manifestation n’est autorisée. Je viens de répondre. Cette manifestation est frappée d’interdiction », prévient Kambale Sivavuyirwa Barthelemy.

Pour sa part, la synergie de groupes de pression et mouvements citoyens de Kasindi maintient cette manifestation malgré l’interdiction de cette marche qui partira du rond pond Wanamahika jusqu’au bureau du fonctionnaire délégué de Kasindi en passant par le bureau de la Police Nationale Congolaise (PNC).

« A tout prix, nous allons pleurer le nôtre. Et j’appelle d’ailleurs les militants et toute personne animée par cet esprit de lutte de nous rejoindre au rond-point LUCHA à partir de 6 heures. Notre militant est mort et nous devons l’honorer », lance Mbusa Sivyaghendera Niko Luko, porte-parole occasionnel de cette synergie.

Cette manifestation s’offre la mission de rendre hommage au militant Mumbere Ushindi, 22 ans, tué par balle lundi à Beni lors de la dispersion d’une marche contre l’insécurité dans la région.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.