Santé sexuelle : “Garder longtemps son téléphone en poche peut rendre stérile” (Docteur Kalima Nzanzu)

Le docteur Kalima Nzanzu, médecin traitant à l’hôpital de Matanda en ville de Butembo déconseille l’usage abusif du téléphone. Il affirme que cela engendre de nombreuses irradiations ou encore disfonctionnement sur l’organisme humain. D’après ses dires, garder longtemps un téléphone en poche peut rendre stérile.

Ce dernier s’en est ainsi exprimé à l’occasion de la journée mondiale sans téléphone ce lundi 7 février 2022. Pour commencer, le docteur Kalima Nzanzu révèle que les rayonnements du téléphone son plus dangereux lorsqu’il est déchargé. Ce qui peut, dit-il, entrainé à la longue, le cancer du cerveau.

« Le téléphone c’est un appareil qu’on utilise. C’est vrai que ça nous aide dans nos communications. Mais ça donne des irradiations. Et surtout lorsque ça commence à être déchargé. Lorsqu’il reste un trait ou deux traits, il faut faire très attention parce que ces irradiations entre jusque dans le cerveau. Les irradiations sont des rayonnements qui vont jusqu’au niveau du cerveau et ça peut, à la longue, donné le cancer du cerveau. Même si ces irradiations ne peuvent pas donner des irradiations, déjà le son qui sort près de l’oreille, peut à la longue affecter le tympan », a-t-il fait savoir à RADIOMOTO.NET.

Par ailleurs, le docteur Kalima Nzanzu affirme que garder longtemps un téléphone dans la poche peut rentrer stérile. D’où, son appel à faire bon usage du téléphone.

« Normalement dans le téléphone, il y a un peu de Coltan. Or, le Coltan ça donne des irradiations. Et ces irradiations vont éliminer les cellules germinatives. Et c’est comme ça qu’à la longue on peut devenir stérile. Il est mieux d’utiliser le téléphone peut-être la journée parce que le soir c’est les heures de repos. On ne doit pas rester au téléphone pendant plus de 2heures. Il est déconseillé de dormir près de son téléphone parce que ça donne des irradiations. Il y a même ceux-là qui ont expérimenté, ces irradiations peuvent aller jusqu’à produire un feu si on ne fait pas attention », conclut-il.

Il convient de préciser que la journée mondiale sans téléphone portable est un ensemble de trois jours pendant lesquels, selon son promoteur, l’écrivain français Phil Marso, le public est invité à réfléchir sur l’usage qu’il fait des téléphones. Son audience n’est pas connue. Limitée au 6 février lors de sa création en 2001, elle s’étend désormais du 6 au 8 février.

Joël Kaseso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.