Nord-Kivu : une vingtaine de rebelles ADF tués par l’armée à Beni

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir tué 23 terroristes ADF/MTN ce mercredi 09 février 2022, dans les provinces du Nord-Kivu et l’Ituri (Est du pays).

La prouesse a été réalisée dans les villages Makusa, près de Mangina au Nord-Kivu et Makumo dans la chefferie de Babila-Babombi en territoire de Mambasa, province de l’Ituri, d’après le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 Grand-nord, dans un message relayé à la presse locale.

« 23 rebelles viennent d’être neutralisés par les FARDC. C’était après un affrontement farouche entre l’armée régulière et les terroristes des ADF/MTN », indique le capitaine Antony Mualushayi.

Outre les rebelles tués, plusieurs effets de guerre ont été récupérés.

« Cinq armes de types AK-47, des bombes artisanales et plusieurs effets militaires, ont été également récupérés par les FARDC qui ont pris l’ascendant sur l’ennemi. Un bastion des rebelles qui a servi l’ennemi longuement pour déstabiliser plusieurs entités de Beni a été récupéré », ajoute-t-il.

Pour rappel, depuis le lancement des opérations conjointes FARDC-UPDF dans la région de Beni, plusieurs bastions de l’ennemi ont été récupérés et certains rebelles arrêtés par l’armée loyaliste.

Avec 7SUR7.CD 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.