Beni : un militaire se suicide à Mangina

Un militaire incontrôlé des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) s’est donné la mort par fusillade l’avant midi du lundi 7 mars 2021. Il venait de crépiter plusieurs coups de feu.

Selon la société civile forces vives de la commune de Mangina, le fait s’est passé autour de 9 heures en cellule Masimbembe 1er en Commune de Mangina. Kakule Vunyatsi Muongozi, président de la structure citoyenne, rapporte que ce militaire s’était déjà enfermé dans une maison d’un particulier pour des raisons jusque-là non connues.

C’est là qu’il s’est donné la mort pendant que d’autres militaires voulaient le maîtriser. Kakule Vunyatsi Muongozi ajoute que les enquêtes ont été ouvertes par les services spécialisés pour comprendre les raisons de ce suicide.

Ses crépitements des coups de feu ont causé la peur dans le chef des habitants de Makeke et une partie de la commune de Mangina. En conséquence, les activités scolaires ont été paralysées dans les écoles du groupement Babila-Makeke en territoire de Mambasa et dans certaines écoles de la commune de Mangina. Mais, la situation est redevenue calme tard dans la soirée du même lundi.

Jonas-Aristote Sabuni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.