Beni : la poursuite des offensives contre les ADF paralyse les activités socio-économiques à Masambo ce mardi

Illustration : la localité de Masambo sous le coup de la Paralysie des activités socio-économiques mardi 05 avril 2022. Ph. Héritier Ndunda.

Les offensives contre les combattants de l’Allied democratic forces (ADF) se sont poursuivies ce mardi 05 avril 2022 vers les collines de Vughumirya-Kasali et Adventiste Kihoko en localité de Masambo dans le groupement Basongora en territoire de Beni (Nord-Kivu). Outre les  civils tués entre dimanche et lundi 04 avril dernier,  un civil parmi les citoyens qui accompagnaient les militaires FARDC et les éléments de l’UPDF dans la fouille a été blessé. Ce jour, toutes les activités socio-économiques sont restées paralysées.

Ce mardi 5 avril 2022, les ADF qui étaient encore dans la région ont provoqué une débandade des jeunes qui soutenaient leur Armée. Deux jeunes de Kihoko et Kasali ainsi que le notable Maurice Lukendero rencontrés en pleine débandade se sont exprimés.

« Il est 11 heures mais les rebelles sont en train d’incendier des maisons à la montagne qu’on appelle Kaleya-leya », a lâché ce premier. A cet autre de poursuivre « Je dis merci au Gouvernement qui a déployé des militaires là-bas ».

Ce mardi dans la localité de Masambo, toutes les activités socio-économiques et scolaires sont restées paralysées. Le Chef local confirme qu’au moins 28 civils ont été tués par les ADF dans différents villages du secteur de Ruwenzori la nuit de dimanche 3 au lundi 4 avril 2022.

Le matin de ce mardi 5 avril 2022, la société civile du secteur de Ruwenzori venait de dresser le Bilan passé de 17 à 30 personnes sauvagement abattues. Il s’agit de 12 civils plus un officier militaire à Masambo, 6 civils à Ngingi, 7 autres à Bughumirya-Buhira et 4 à Kasala. Ces assaillants ont aussi pillé et incendié Boutiques, Pharmacies, Cafétérias et 1 salon de Beauté à Masambo, 1 poste de Santé et une Microstation de Lavage Café Arabica à Ngingi. L’armée congolaise a aussi annoncé le soir de lundi 5 avril avoir tué 3 ADF.

Héritier Ndunda, envoyé spécial depuis Masambo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.