Beni : les écoles contraintes de fermer leurs portes à Masambo

Les cours restent suspendus, depuis le matin de lundi 04 avril 2022, dans des écoles primaires et secondaires de la localité de Masambo, en secteur de Ruwenzori dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Cette situation est consécutive aux différentes attaques rebelles dans cette partie du groupement Basongora.

Plusieurs écoliers et élèves ont vidé la localité de Masambo. « Pas de cours depuis lundi », s’inquiète Mumbere Wasingya Jean-Paul, enseignant à l’Institut Lwandumbi à Masambo-centre.

Ce professionnel de la craie a profité de l’entretien avec RADIOMOTO.NET pour demander la paix. « On attend l’assurance des autorités sur la sécurité afin que les cours reprennent », a-t-il déclaré.

Notre interlocuteur demande également le déploiement des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Masambo afin de prévenir de nouvelles incursions de l’ennemi.

La localité de Masambo a été attaquée par les présumés rebelles de l’Allied democratic forces (ADF) depuis la nuit du dimanche à ce lundi 04 avril 2022. Les quatre premiers jours de la cruauté des rebelles dans ce coin du territoire de Beni, plus de 40 personnes ont été tuées par ces rebelles. Selon la société civile locale, plusieurs personnes ont également été prises en otage. Kambale Shongerya, président de ladite structure citoyenne, indique aussi que des dégâts matériels sont énormes. Une occasion pour lui d’interpeller les éléments UPDF en appui aux FARDC de bien exercer leur mission.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.