Rutshuru : 2 présumés kidnappeurs tués dans une justice populaire à Bwito

Un cas de justice populaire a vécu dans le groupement Kihondo en chefferie de Bwito, territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), le vendredi 13 mai 2022. Des habitants ont tué deux présumés kidnappeurs.

Les deux cas de justice populaire sont survenus dans deux villages et à des heures différentes. Les habitants de Katsiru reprochaient à ces deux hommes, le kidnapping suivi de meurtre d’un marchand de la place, il y a une semaine.

Selon le président du  noyau de la société civile de Nyanzale, Ombeni Gasiga, l’un de ces présumés kidnappeurs avait  choisi sa cachette à Kasoko, près de six km de son village, toujours en groupement de Kihondo.

Vendredi, les habitants de Katsiru ont intercepté une conversation entre ce présumé bourreau et son épouse. Elle tentait de le rejoindre dans sa cachette à Kasoko.  Ceci a conduit à l’identification de cette cachette et à l’arrestation de ce présumé kidnappeur.

Les habitants de Katsiru appuyés par ceux de Kasoko l’ont ensuite lynché le même vendredi à la mi-journée. Mais avant sa mort, cet homme a dénoncé l’un de ses complices qui était encore sur place à Katsiru, apprend-on à Nyanzale.

La foule en colère s’est lancée à sa recherche. Elle a fait subir à ce deuxième présumé kidnappeur le même verdict populaire le même vendredi vers 18 heures.  Cette foule a même brûlé les maisons appartenant à ces deux hommes.

Le président de la société civile désapprouve ce recours à la justice populaire. Pour Ombeni GASIGA, elle fait disparaître les traces d’autres complices dans le mal. Il conseille à ses concitoyens de remettre à la Police ou à la Justice les auteurs présumés des crimes que de les livrer à une justice de la rue au risque de tuer même les innocents.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.