Beni : une marche de santé pour renforcer le mariage civilo-militaire

La Coordination des opérations militaires  conjointes  FARDC-UPDF a associé la police nationale congolaise et des civils volontaires à une marche de santé, dimanche 12 juin 2022 à Beni-ville (Nord-Kivu).

La marche est partie de l’hôtel Okapi Palace au quartier Boikene jusqu’à l’hôtel de ville, en passant par le rond-point du 30 juin en aller-retour. Le Général Major Bombele Lohola Camille, coordonnateur des opérations conjointes FARDC-UPDF et son adjoint de l’armée ougandaise, le Général Major Kayanja Muhanga, ont physiquement pris part à cette marche. Selon Colonel Mak Hazukay, leur porte-parole, il s’agit d’une activité à inscrire dans le cadre de renforcer le mariage civilo-militaire.

« Pour nous c’est significatif par rapport à la situation que nous vivons dans la zone de Beni. Cette coalition a démontré les bonnes relations qui existent entre les deux forces, aussi avec la population de Beni. Ce n’est pas un secret, nous saisissons cette occasion pour remercier toute la population de Beni, qui a réservé un accueil sans murmures  au contingent ougandais depuis le début de la mutualisation. Nulle part on a entendu des gens bouder la présence des ougandais », a salué le Colonel Mak Hazukay.

Le porte-parole des opérations conjointes FARDC-UPDF mentionne qu’il s’agit d’une première sur plusieurs autres activités socioculturelles et sportives prévues dans le cadre de  renforcer les relations civilo-militaires et de soutenir les militaires engagés dans la restauration de la paix dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Siku Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.