Lubero : à Kipese, un sac de pommes de terre passe de 60.000 à 65.000 FC

Le prix d’un sac des pommes de terre est passé de 60 mille à 65 mille francs congolais au marché de Kipese. Cette situation est due à la petite quantité produite par les paysans pendant cette période de sarclage des champs de maïs.

Depuis mardi de la semaine qui s’achève, une rareté de ce produit alimentaire s’observe dans les dépôts situés aux alentours comme à Kipese-Centre. Suite à cette situation, les acheteurs de cette denrée alimentaire devenue plus consommable, éprouvent d’énormes difficultés.

Sur les marchés de consommation, ils sont aussi obligés de d’ajouter une autre valeur afin d’obtenir un intérêt acceptable.

« Nous sommes en train de déployer nos forces pour avoir des pommes de terre. Cependant, le prix de ce produit a grandement grimpé. Actuellement, les paysans produisent une petite quantité. Ils récoltent dans des champs de maïs. C’est pourquoi, nous ne savons plus quoi faire car cette quantité est réduite par rapport au mois de juillet. Par exemple aujourd’hui, le prix d’un sac de la pomme de terre n’a pas connu de baisse. Il a maintenant augmenté de 60.000 à 65.000 ou selon l’accord entre le vendeur et l’acheteur (…) », a témoigné à RADIOMOTO.NET acheteur rencontré en plein marché le weekend dernier.

La plus grande partie de pommes de terre consommée en ville de Butembo provient de Kipese. Jeudi 24 novembre dernier, RADIOMOTO.NET a constaté qu’un sac de variété « Karolise » qui coutait 90 mille francs congolais, se négocie actuellement à 100 mille francs alors que celui de la variété « Guruza », un sac est passé de 70 mille à 85 mille francs.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.