Butembo : de nombreux déchets déplorés sur différentes artères de la ville

Un tas d'immondice sur l'une des principales rues de la ville commerciale de Butembo. Ph. Rosette Kamukehere

Des tas de déchets restent stockés dans différentes artères de la ville de Butembo. Il s’agit d’un constat réalisé par RADIOMOTO.NET, ce vendredi 02 décembre 2022. Au croisement ex-rue d’Ambiance-avenue de l’Eglise par exemple, les immondices ont déjà obstrué le passage et dégagent une odeur nauséabonde.

L’avant midi de ce vendredi, jour de travaux communautaires dits Salongo, les agents et fonctionnaires de l’Etat à la mairie de Butembo se sont impliqués dans l’évacuation de ces déchets. Mais ils n’ont pas pu tout dégager, faute de moyens.

« L’équipe ne disposait pas de carburant suffisant pour rendre cette tâche », a reconnu un cadre de la mairie de Butembo, sur place.

Selon une autre source de la mairie, les entreprises qui ont signé les contrats avec la mairie pour assainir le centre ville ont déjà failli à leur mission. Une femme qui travaille près de ces déchets témoigne que trois mois se sont écoulés, sans que les immondices ne soient évacuées de ce lieu.

Le Salongo effectué quelques vendredis sur place n’aboutit pas toujours aux résultats escomptés, s’est désolée cette vendeuse de fruits.

« Ils ne sont pas en train d’évacuer tous les déchets. Ils n’ont pas vraiment la force. Ils viennent seulement le jour du Salongo. En tout cas, ils ont échoué. Ils vont encore laisser ces déchets ici. Les personnes qui évacuait ces déchets disent qu’ils sont fatigués parce qu’ils ne sont pas souvent payés », a-t-elle témoigné.

Une autre femme qui travaille à coté de ces saletés se désole que des vendeuses des légumes étalent leurs marchandises au dessus de ces immondices.

« Les femmes vendent souvent ici des légumes et les clients viennent acheter. Or, il y a vraiment beaucoup des saletés. Est-ce que les agents de l’Etat ne se sont pas en train de voir toute cette saleté ? Souvent, nous voyons aussi des gens qui viennent des avenus venir déverser ici des kaka. Alors, nous nous demandons souvent d’où vient toute cette saleté ? Avant-hier, on avait retrouvé ici un enfant mort enfermé dans un sachet. Aider nous vraiment à évacuer ces déchets », a-t-elle affirmé.

Il sied de signaler en outre que d’autres tas de déchets lèsent les environs de la rue Président Joseph Kabila en face de la Gallérie Mbanga.

Rosette Kamukehere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.