Butembo-Beni : 8 religieuses de la Sainte famille de Spoleto émettent leurs vœux temporaires

Huit religieuses de la congrégation de la Sainte famille de Spoleto ont émis leurs vœux temporaires, pour la première fois, ce jeudi 10 décembre 2022. C’était au cours de l’Eucharistie présidée à l’église de la paroisse Notre Dame du mot Carmel de Mukuna. Cette profession des vœux a coïncidé avec la Solennité de l’Immaculé Conception.

Lé célébrant du jour, le Père Mahiniiro Jean-Pierre, était accompagné de 20 autres prêtres et 3 diacres. Dans son homélie, cet envoyé de l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni a focalisé son message sur « la connaissance de soi ».

« Quand on se connait bien, tout devient plus facile », a-t-il montré avant d’ajouter que les vœux temporaires ne sont qu’un pas et non la fin du parcours.

« Le vœu temporaire, c’est un pas mais pas suffisant. Mais, le vœu perpétuel n’est pas aussi suffisant. Nous vous appelons à la prière, le dialogue, l’accompagnement, les pratiques de dévotion », a-t-il affirmé.  

Apres l’écoute de la parole de Dieu, la cérémonie d’émission des vœux a pris place. Ces vœux ont été prononcé par huit religieuses en l’honneur et reçus par la sœur Paola Sisti, mère générale de la Sainte famille de Spoleto.

Vers la fin de la messe, différente allocutions ont été prononcées.  Les professes ont remercié tous ceux qui les soutiennent leur vocation.

« Nos sentiments de gratitude s’adressent à tous nos très chers parents qui ont été les premiers à nous montrer la porte de l’église. Nos sentiments de gratitude s’adressent aussi à notre formatrice pour nous avoir enseigner (…) », ont-t-elles remercié.

Il convient de noter que les heureuses du jour sont originaires des paroisses de Mbingi, Oïcha, Misebere, Bulongo, Beni-cité, Luotu, Bingo et Lubero.

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.