Rutshuru : un échange des tirs entre le M23 et les FDLR ce lundi à Kalengera

Un échange des tirs a opposé tôt le matin de ce lundi des combattants du M23 à des présumés éléments des Forces démocratique pour la libération du Rwanda, (FDLR), à Kalengera, une dizaine de km au sud de  Rutshuru-Centre, sur la route Goma.

Une source à Kalengera renseigne que les habitants ont été surpris par des détonations des armes lourdes et sifflement des balles entre trois heures et quatre heure et demie. Aucun bilan humain n’a été signalé à l’issue de cet accrochage.

« Deux obus sont tombés au milieu des habitations sans faire de victime », renseigne la source de RADIOMOTO.NET dans la région.

Cet échange des tirs entre M23 et FDLR présumés à Kalengera suscite des inquiétudes au sein des habitants de la place. Ils craignent d’être déguerpis de leurs maisons et délocalisés vers un autre village comme c’était le cas pour les habitants de Biruma en fin 2022.

Des combats entre le M23 et l’armée aussi

Au même moment, de nouveaux affrontements à l’arme lourde et légère ont opposé ce lundi des militaires FARDC aux combattants du M23 dans la localité de Kishishe, une centaine de km au Nord-ouest de Goma, dans le territoire de Rutshuru.

Selon des sources à Kibirizi et à Bambo, des militaires FARDC appuyaient leurs compagnons avec l’artillerie à partir de Kibirizi et de Kirima.

Ces affrontements ont provoqué un nouveau déplacement des habitants de Kishishe. Ils se sont dirigés vers Bambo centre, Mukondo et Chahi, en groupement de Bambo.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.