UCG : le CT Norbert Kasereka défend sa thèse traitant sur ‘‘le dynamisme local aux prises avec la décentralisation à Butembo. Le paradoxe d’un succes story congolais’’

L’Université catholique du Graben (UCG) a organisé une séance de soutenance de thèse en Sciences politiques et administratives (SPA), ce jeudi 28 septembre 2023. Le récipiendaire du jour était le Chef des travaux (CT) Norbert Kasereka Siviri allias Chiko. L’intéressé a défendu une thèse intitulée « Le dynamisme local aux prises avec la décentralisation à Butembo. Le paradoxe d’un succes story congolais ».

C’est l’auditoire Abbé Malumalu qui a servi de cadre à cette activité scientifique au site Horizon. Dans son travail, le CT Norbert Kasereka Siviri montre que le dynamisme du développement de Butembo est bien exprimé par la population, mais que la décentralisation instaurée par l’Etat devient comme une réalité qui le fragilise.

Ainsi, selon le chercheur, la décentralisation est un processus souhaité, mais difficilement applicable, un frein au développement et une voie qui déconstruit la citoyenneté, faute de moyens, notamment financiers qui puissent l’encadrer.

« L’objectif de la décentralisation c’est consolidé la démocratie locale, la lutte contre la pauvreté et le développement endogène. Malheureusement, sur terrain, on ne voit pas ce que la décentralisation appuie. C’est vrai, au niveau du texte, il y a une évolution terrible. Mais de l’accompagnement au niveau local, on ne voit pas les indicateurs  (…) », a-t-il démontré à RADIOMOTO.NET ici.

Pour permettre à la décentralisation de ne pas causer du tort au développement local, Norbert Kasereka Siviri a recommandé aux autorités de mettre en place des politiques fiscales qui lui sont appropriées et assoir une réforme fiscale qui ne déstabilise pas les projets d’autoprise en charge.

Bien plus, il faudrait que le gouvernement congolais s’approprie, en conscience, le processus de décentralisation qui n’est pas en soi un problème, conseille-t-il. Le défi étant sa matérialisation, il faudrait, au niveau provincial, que l’on accompagne cette valeur en votant et en concevant les projets dans le budget pour que, au niveau local, l’on sente la consolidation du développement par l’Etat.

Toutefois, selon le chercheur, Butembo a bénéficié, tant soit peu, de bonnes retombées de la décentralisation. C’est entre autres, la nomination des autorités venant de la communauté locale, la garantie des libertés locales et le vote même des lois pour cette décentralisation.

Après les discussions sur le travail, le jury l’a apprécié à juste valeur. A l’issue de la délibération, Norbert Kasereka a obtenu la mention « Grande Distinction ». De quoi, le recteur de l’UCG lui a conféré le grade de Docteur en SPA.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.