Rutshuru : l’armée dément avoir attaqué le M23 ce mercredi

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) rejettent les accusations des rebelles du mouvement du 23 mars (M23), les pointant du doigt accusateur d’avoir attaqué, le mercredi 4 octobre 2023, les localités environnant Kirolirwe dans le territoire de Masisi.

Dans un communiqué officiel signé par le Lieutenant-Colonel Ndjike Kaiko Guillaume, porte-parole des opérations Sokola II, les FARDC, « informent qu’elles ne sont pas concernées ni de près ni de loin, car elles continuent à observer le cessez-le-feu comme l’exigent les accords des chefs d’Etats de la sous-région ».

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.