Butembo : le commerce affecté par des meetings politiques au rond-point VGH

Des habitants venus écouter un discours politique au rond-point VGH, positionnés devant les étalages d'un marchand. @ Joelle Mwenge/Fin novembre 2023

La tenue des meetings pendant cette période de campagne électorale impacte négativement sur les activités commerciales le long du boulevard Joseph Kabila au niveau du rond-point VGH. Les petits commerçants qui exercent leurs activités sur ce lieu plaident auprès des autorités pour la prévision d’autres espaces pouvant accueillir de telles activités.

RADIOMOTO.NET les a abordés ce mardi 27 novembre 2023. Ces marchands ont indiqué qu’ils ne vendent plus depuis que la campagne a commencé. A part les embouteillages sur la voie publique, les personnes qui viennent écouter les candidats offusquent leurs marchandises et cassent les étalages. Aussi, pendant ces attroupements, les voleurs en profitent.

« (I) Nous ne vendons plus à cause de ces meetings. Nous n’étalons même plus nos marchandises. La musique nous dérange. Et il y a des voleurs qui en profitent. (II) Les commerçants sont contraints à les suivre, vu que les portes sont encombrées. Ici, c’est le seul lieu où nous vendons nos marchandises. (III) Depuis qu’ils ont commencé la campagne, il y a un embouteillage sans pareille. Les voleurs en profitent pour emporter des habits », ont-ils déploré.

Ils plaident ainsi pour l’implication des autorités locales pendant cette fin de l’année, une période qui favorise l’écoulement des marchandises.

« (I) Que le maire de la ville nous aide afin que ces meetings se tiennent au stade. Puisque c’est la fin de l’année. Nous avons du mal à subvenir aux besoins de nos enfants. (II) Des telles activités ne devraient pas impacté sur le commerce. Qu’ils cherchent un autre endroit pour leur campagne électorale. (III) Qu’ils aient pitié de nous », se sont-ils lamentés.

Lancée le 19 novembre dernier, la campagne électorale prendra fin le 18 décembre 2023. Depuis le début, les candidats mobilisent leurs sympathisants et autres au cours de leurs activités pour parler de leur projet de société.

Joëlle Mwenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.