Butembo-Beni : l’abbé Oswald Kibonde appelle les jeunes à se désolidariser des sacrifices sataniques

Les jeunes doivent se désolidariser des holocaustes ou sacrifices sataniques. Ce, pour espérer à une vie paisible même après la mort. C’est le conseil de l’abbé Kibonde Oswald, prêtre exorciste au diocèse de Butembo-Beni.

Il a lancé cet appel au lendemain de la journée de la mémoire de l’holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité, célébrée chaque 27 janvier de l’année.

L’abbé Oswald Kibonde démontre que l’holocauste est une réalité dans ce monde où la majorité de jeunes se sont déjà donnés en grand nombre dans cette pratique qui vise le sacrifice des humains et qui cause des morts brusques. Ce, au profit des auteurs qui brillent durant peu de temps après avoir été aussi victimes des mêmes pratiques.

« Il faut savoir que l’holocauste offert au diable amène la mort et la malédiction éternelle. Puisque le diable ne veut seul. Il veut emporter dans son monde de ténèbres certaines personnes », a-t-il prévenu.  

L’abbé Kibonde Oswald témoigne que c’est possible de sauver les personnes qui ont déjà intégré ces pratiques dans leur quotidien grâce à la prière. C’est pourquoi, il conseille les jeunes à se détourner des pratiques obscures.

« Le 2e monde est une réalité que nous avons vu. Nous avons vu des gens qui ont été là-bas pour qui, on a prié. J’ai même été en Tanzanie. Nous avons prié pour un garçon avec l’abbé Kasereka et le garçon a récupéré. Ici à Butembo et dans les environs, il y a des jeunes qui pensent aller au 2e monde pour trouver les avantages mais le diable les demandait de sacrifier leurs parents. Il faut très attention », a-t-il conscientisé.

Le monde célèbre chaque 27 janvier la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité. Cette journée a pour vocation de faire prendre conscience que le mal absolu existe dans le monde.

Dany Mweusi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.