Butembo : 12 ateliers de menuiserie consumés dans un incendie à Vungi

Un incendie d’origine inconnue a réduit en cendres 12 ateliers de menuiserie et la moitié d’un bâtiment servant de dépôt dans le quartier Vungi en commune Mususa, dans la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu). Le drame remonte à la nuit du dimanche à lundi 12 février 2024. Les victimes du drame appellent les autorités, via son service de la protection civile, à vite intervenir en cas d’incendie pour limiter les dégâts.

Sur la rue Kinshasa, plusieurs personnes sont arrivées pour constater les dégâts. Avec des visages mélancoliques, certains curieux ont passé un long moment sur le lieu du drame pour essayer de consoler les victimes.

Se confiant à la presse,  Mumbere Muhatikani Joseph, président de la Mutuelle des menuisiers  au Congo (MUMECO) note que cet incendie serait causé par un court-circuit.

Tout en revenant d’une manière générale sur les dégâts matériels enregistrés, il évoque une perte très énorme, car ces 12 menuiseries encadraient plus de 100 jeunes et contenaient de matériels d’une grande valeur.

« Nous sommes vraiment sous le choc, parce que nous venons de perdre 12 ateliers de menuiserie. Dans ces ateliers, chaque chef encadre 15 à 20 jeunes. Donc au maximum, nous avons plus de 100 ouvriers ici. Nous avons perdu beaucoup de choses. Par exemple, un groupe électrogène de 28 chevrons, deux autres groupes qui ont, chacun, la capacité de 7 KVA, les planches qui ont une valeur de 20.000$, des hangars, des rabots,  des scies, des toupies. Tous ces matériels ont été réduits en cendre, y compris les meubles qui se trouvaient dans des ateliers », a-t-il regretté.

De son coté, Philémon Mwanamolo, tenancier de l’un de ces menuiseries réduit en centres, signale que tous ses matériels de menuiserie ont été consumés.

Selon lui, quelques meubles qui étaient dans des maisons d’exposition ont été sauvés par les personnes de bonne volonté. Très désolé, il appelle le service de l’état et l’ENK à mettre en place les extincteurs pour limiter les dégâts lors des incendies.

« Que les services de l’Etat nous aide vraiment à mettre en place des extincteurs pouvant aider à éteindre le feu. Aussi, que les responsables d’ENK fassent de leur mieux pour avoir aussi leurs propres extincteurs qui éteindront chaque fois les incendies causés par leur courant. C’est vraiment anormal s’ils n’en n’ont pas », a-t-il plaidé.

Juste en haut de la menuiserie, c’est un nouveau bâtiment qui a également été atteint par cet incendie. Ce bâtiment servait de dépôt pour certains commerçants de la ville de Butembo. Des téléphones, des ordinateurs, des synthétiseurs, des batteries, et autres biens ont été réduits en cendres, à l’intérieur de ce bâtiment.

Rosette Kamukehere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.