Butembo : le Parlement d’enfants sensibilise la Police sur ‘‘la lutte contre 6 violations graves des droits des enfants’’

Le Parlement d’enfants de Butembo-Lubero a sensibilisé, ce lundi, les policiers sur la lutte contre les six violations graves des droits des enfants. Le comité du PARDE l’a fait lors de la parade policière, dans la cours de l’état-major du commissariat urbain de la Police.

L’activité s’inscrit dans le cadre de la journée internationale des enfants soldats qui se célèbre chaque 12 février de l’année. A en croire cette structure, l’objectif était de sensibiliser sur la lutte contre le recrutement et l’utilisation des mineurs dans les groupes armés, la Police ou l’armée loyaliste.

Ngunza Joël, président dudit Parlement, a, ainsi, rappelé aux policiers leurs responsabilités dans la protection des droits de l’enfant.

« Nous avons voulu sensibiliser les policiers afin qu’ils jouent leur rôle dans la lutte contre les six violations graves des droits de l’enfant ; plus particulièrement le recrutement et l’utilisation des enfants. C’est un phénomène très visible dans notre contrée. En voulant que tout le monde joue sa part, nous avons aussi pensé aux policiers. Nous leur avons appelé à être des protecteurs des droits des enfants », a-t-il restitué.

Mis à part le recrutement et l’utilisation des enfants dans les groupes armés, les autres violentions graves de leurs droits sont le meurtre et la mutilation des enfants, le viol et la violence sexuelle des enfants, les attaques contre les écoles et les hôpitaux ainsi que le refus d’accès aux services humanitaires.

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.