Butembo : voici le bilan de l’incursion armée rapportée à Furu

Trois personnes ont été blessées par balles lors d’une irruption des bandits armés et vêtus en  tenue civile, la soirée de samedi 24 février 2024, dans une cafétéria située en cellule Furu, au quartier Congo ya Sika, dans la commune de Vulamba en ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu).

Rencontré par RADIOMOTO.NET à Furu le matin de ce dimanche, le chef du quartier Congo ya Sika, Pascal Mazinge Mabaliko, a indiqué que le fait a eu lieu près de la station Maman Jetu.

Il affirme que ces bandits ont, tout d’abord, terrorisé les civils en crépitant plusieurs coups de feu sur les portes de cette cafétéria. Ces dernières ont atteint trois hommes qui sirotaient leurs verres à cet endroit.

Les victimes ont été vite dépêchées à l’hôpital de Matanda par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) après leur intervention.

« Nous avons été alertés vers 18h30 que ça crépite vers la cellule Furu, au niveau de la station de Maman Getou. Ces inciviques ont crépité des balles. Il y a trois personnes qui ont été atteintes par balles. Après intervention de nos services de sécurité, ces gens ont pris fuite. On a dépêché ces victimes à l’hôpital de Matanda. Maintenant, il s’observe une accalmie. Nous sommes là », a-t-il déclaré.

Au même moment, le chef de quartier Congo ya Sika invite les jeunes qui veulent servir le pays à s’enrôler au sein des FARDC pour une paix durable, en lieu et place de troubler la quiétude de paisible population à travers des groupes armés.

« Nous sommes en train de dire que les règlements de compte ne se fait pas avec les armes. On nous a donné une porte. Celui qui veut détenir une arme, n’a qu’à adhérer dans l’armée. Le président de la République a laissé la porte ouverte à tout le monde », a-t-il conscientisé.  

Furu est cette partie située au nord de la ville de Butembo, souvent théâtre des irruptions des hommes porteurs d’armes à feu. Un dispositif important des FARDC a été signalé dans ce coin de la ville l’avant-midi de ce dimanche.

Dany Mweusi et Glodi Mirembe  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.