Maître Isaac Mutanga aux nouveaux ministres de la Défense et de l’Intérieur : ‘‘Ils doivent apprendre des faiblesses de leurs prédécesseurs’’

Les nouveaux ministres de la Défense et de l’Intérieur doivent apprendre des faiblesses de leurs prédécesseurs pour redorer l’image des forces de sécurité et de défense de la République démocratique du Congo. C’est ce que conseille Maitre Isaac Mutanga, coordonnateur du mouvement Éveil Citoyen à Butembo. Il s’est exprimé dans un entretien avec RADIOMOTO.NET ce mercredi 29 mai 2024 au lendemain de la publication de l’équipe gouvernementale de Judith Suminwa.

L’avocat n’a pas voulu commenter les expériences de nouveaux nominés. Pour lui, c’est la volonté de changer positivement les choses et de faire face aux vrais défis du pays qui compte.

Maitre Isaac Mutanga croit que Jean-Pierre Bemba, ministre sortant de la Défense et anciens combattants, a échoué dans sa mission. Il demande au nouveau ministre de la Défense de changer la donne en misant sur la motivation des militaires et la sanction des traitres.

“Nous attendons de celui-là la paix. La paix passe par la prise en charge de ceux qui sont au front. Est-ce qu’ils perçoivent leur solde régulièrement, est-ce qu’ils reçoivent les équipements à la hauteur pour faire face à l’ennemi ? Est-ce que l’administration militaire est de nature à permettre une bonne organisation de notre armée ? Voilà des réels problèmes qu’il faut résoudre”, a-t-il démontré.

Parlant du nouveau ministre de l’Intérieur, un fils du Nord-Kivu, il affirme attendre de lui le combat contre le banditisme urbain en dotant la Police de matériels leur permettant de sécuriser les agglomérations. Il doit aussi penser à l’amélioration du social des policiers et des fonctionnaires.

“Vous pouvez sortir des enceintes de votre radio pour observer nos policiers. Est-ce qu’ils reflètent le minimum qui puisse permettre de bien servir la communauté ? Est-ce qu’ils ont des moyens suffisants pour sécuriser la population ? Est-ce que nos agents de l’administration publique sont vraiment pris en charge à telle sorte de rendre un service de qualité à la population ?”, a-t-il fait interroger.

La nomination de deux ministres, Jacquemain Shabani de l’Intérieur et Guy Kabombo de la Défense, intervient alors que le pays fait face, depuis plus de 2 ans, à une agression Rwandaise par le biais du M23 et l’activisme de l’ADF et de plusieurs autres groupes armés locaux.

Deux provinces, le Nord-Kivu et l’Ituri sont sous état de siège depuis 3 ans et dont le bilan est jugé négatif par la population.

Stanley Muhindo 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.