RDC : la première ministre Judith Suminwa envisage un budget d’Etat de 92, 9 milliards de dollars dans son programme d’action 24-28

La chambre basse du Parlement a accueilli, ce Mardi 11 Juin 2024, les membres du Gouvernement Suminwa pour la présentation de son programme et son investiture. C’est autour de 14 heures 30 minutes que la plénière y relative a été ouverte par le Président de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe, en présence de près de 300 députés nationaux et une frange de l’assistance des citoyens congolais.

Devant les députés nationaux, la Première ministre a présenté son programme constitué de 6 piliers principaux. En introduisant son projet, elle a salué le Chef de l’Etat, pour ses efforts dans la promotion de la femme dans la gestion de la chose publique en RDC.

Ensuite, elle a déclaré que le programme d’action 24-28 qu’elle présente sera une base de mise en œuvre du budget de l’Etat évalué à 92, 9 milliards de dollars américains avec un intérêt pour le Peuple.

Il s’agit d’un projet qui a comme principes la réhabilitation de la dignité du Congolais, la promotion du dialogue comme instrument clé pour la réussite de ce programme, la transition de la RDC vers la technologie, l’unité, la sécurité et la prospérité.

« En premier lieu, comme action, créer plus d’emplois pour aborder des dizaines de milliers des jeunes qui arrivent sur le marché du travail, chaque année, et réduire le niveau de sous-emploi ; en second lieu, il s’agit de protéger et renforcer le pouvoir d’achat des ménages congolais, contre les aléas de prix et la variation du taux de change afin de leur garantir une qualité de vie stable et digne. En troisième lieu, il s’agira de protéger les citoyens congolais afin que la République Démocratique du Congo se rapproche de son destin de paix ; En quatrième lieu, nous avons la nécessité de construire une économie diversifiée et plus compétitive ; en cinquième lieu, il s’agira d’assurer plus d’accès aux services de base, en vue d’éliminer progressivement les disparités géographiques et en ce qui concerne l’offre des services sociaux ; et enfin il s’agira de renforcer l’efficacité des services publiques » note la première ministre.

Dans sa présentation, la Première ministre a tenté de faire une répartition des fonds, les 92, 9 milliards de dollars américains, envisagés pour son programme.

Pour elle, 30 pourcent devront être alloués à la création d’emploi et amélioration du coût d’achat des ménages, 25 pourcent à l’aménagement du territoire, 20 pourcent à la protection du territoire national et la sécurité de la population, 15 pourcent attribués à garantir l’accès aux services sociaux de base, 5 autres au renforcement de l’efficacité des services publics, 5 autres encore à la gestion de l’écosystème de la RDC face au changement climatique. Judith SuminwaTuluka est confiante que pour emmagasiner ces fonds, les recettes de l’Etat et la contribution des partenariats feront leurs parts des choses.

Elle se remet aux députés nationaux pour être soumise à un contrôle sérieux, qui est une voie de réussite de son programme. Pour elle, enfin, ce programme est un engagement fort pour l’amélioration des conditions de vie des congolais.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.