Butembo : le ‘‘Kyaghanda Yira’’ appelle à participer à une conférence qui vise à identifier les volontaires ‘Wazalendo’’ ce vendredi à la mairie

Maximin Muhamba, secrétaire général du Kyaghanda Yira, dans le studio de la Radio Moto Butembo-Beni

Le plaidoyer du Kyaghanda Yira, Obughuma bw’avayira adressée au chef de l’Etat en faveur de la population meurtrie par les massacres dans l’Est de la République démocratique du Congo commence à produire ses effets. Depuis environs deux jours, une délégation des officiers militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) venant de la maison militaire du président de la République démocratique du Congo, est arrivée à Butembo.

Maximin Muhamba, secrétaire général du Kyaghanda Yira, annonce une conférence pour ce vendredi 14 juin 2024 dans la grande salle de l’hôtel Butembo.

Il sera question pour la délégation venue de Kinshasa de parler à la population des nouvelles dispositions d’organisation des résistants « Wazalendo » devant aider à combattre les ADF dans la région de Beni-Lubero.

« Ce que nous allons présenter dans cette conférence est que nous voulions également identifier tous les groupes armés que nous avons, et qui sont sur la ligne de front. Mais, également obtenir tous les volontaires qui voudraient défendre le territoire de Beni et Lubero », a-t-il déclaré.

Quant à savoir si le Kyaghanda n’a pas peur que l’ennemi s’infiltre dans cette conférence, le Secrétaire général croit que l’ennemi devra comprendre que la communauté de Beni-Lubero est plus que déterminée de se défendre contre toute menace visant à endeuiller la région.

« Même maintenant nous sommes en contact avec les responsables des groupes armés. Nous organisons la conférence parce que nous savons qu’au sein de la ville de Butembo, nous avons plusieurs jeunes qui voudraient servir comme des volontaires. Et nous avons besoin de ces volontaires-là demain, puisque la mission, c’est que nous avons besoin de constituer de brigades de Wazalendo, qui seront reconnus par l’Etat en plus de la force ancestrale, comme j’ai eu à le dire », a-t-il précisé.

Il sied de noter cette conférence s’annonce alors que l’activisme des ADF touche déjà certaines localités du territoire de Lubero dans le secteur de Bapère.

Kakule Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.