Butembo : ‘‘On ne peut pas implanter l’usine de traitement, préparation et production du sang sécurisé dans toutes les structures de la DPS’’ (Docteur Liliane Bwiza)  

« On ne peut pas implanter l’usine de traitement, préparation et production du sang sécurisé partout dans les structures de la Division provinciale de la santé (DPS-Butembo), ou même ailleurs au Nord-Kivu », a affirmé, ce vendredi 14 juin 2024, la chargée du Programme de transfusion sanguine au Nord-Kivu.

Le docteur Liliane Bwiza a réagi à ce sujet au cours de la célébration de la journée mondiale de don bénévole du sang. En opinant par rapport à ce sujet, cette spécialiste dans le domaine en l’honneur a lancé que le service coûtant cher, la production et la conservation du sang de qualité ne peut être possible partout, à l’ère actuelle. Ça demande des moyens importants et divers à développer pour y arriver.

C’est pourquoi, docteur Liliane appelle à la patience dans des milieux ruraux. Pendant ce temps, elle oriente le personnel soignant à toujours se référer à des centres compétents en vue de sauver des vies humaines.

« On ne peut pas mettre l’usine partout. Sinon rien ne va marcher. Vous savez que l’usine de production d’une unité de sang va au-delà de 60$ à ces jours, et cela, à une adhérence d’une masse qui fait à ce que la poche soit à 70$ par rapport à la qualité d’aujourd’hui. Pour construire un centre, c’est au-delà de 1 million $. Ces centres vont mourir, parce que ce sont des usines. On ne sait pas mettre les usines partout, mais il faut centraliser les efforts », a-t-elle démontré.

D’ici 2030, Docteur Liliane Bwiza estime que le ministère de la santé aboutira à répondre au besoin de la permanence du sang en faveur des patients dans toutes les structures au Nord-Kivu.

La journée de ce 14 juin a été célébrée sous le thème : « 20 ans de célébration, merci aux donneurs de sang ». C’était ainsi une occasion pour le personnel soignant de saluer la volonté de donner du sang, sans condition, en vue de sauver ses vies humaines.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.