Butembo : une avancée significative dans le service du Tribunal de Paix entre janvier et mai 2019 (CIFDH)

Le centre international de formation à droits humains et développement, CIFDH, salue l’amélioration constatée au Tribunal de Paix de Butembo entre janvier et mai 2019. Le monitoring  sur les verdicts rendus par cette instance judiciaire fait ressortir quand-même certaines vérités contrairement aux temps passés.

 KAKULE  MUSAYI Jean Baptiste, Coordonnateur du CIFDH renseigne que sur 100 dossiers que le tribunal de paix de Butembo a tranchés entre janvier et mai 2019, 70 pourcent de verdicts reflètent la vérité.

« Lorsque je parle de monitoring de droits de l’homme, c’est la surveillance systématique des violations de droits de l’homme sur terrain. Et si je vous parle de 100 dossiers observés ou enregistrés là-bas, on avait le noble devoir, les parties. Et c’est à partir des échanges qui avaient été tenus avec les parties qu’on a su dire que non les juges sont en train de s’appliquer sur les droits », a-t-il lancé.   

Notre interlocuteur informe que prochainement le monitoring de ce genre concernera une autre juridiction et cela pourra s’étendre jusqu’aux Cours et tribunaux en territoires de Beni, Lubero et dans la ville de Beni. L’objectif est de susciter dans le chef de juges de dire la vérité comme cela est leur mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *